*Le salut de début et de fin de séance - Zarei*

5/10/11
2 commentaires



Article provenant du site " Kendo Passion" traitant du salut au Kendo





Le kendo commence et se termine par un salut.

Que nous ayons une vie de fou, à courir partout, une vie bien calme à l'abri du stress, que l'on ait plein de soucis ou que l'on soit rempli de bonheur, quand on fait du Kendo, tout ça doit rester en dehors, à l'extérieur du dojo. Pour se vouer pleinement à l'évolution de son Kendo, il faut se débarrasser de toutes ces choses.  Et quoi de mieux que le début du cours pour se vider l'esprit, et la fin du cours pour reprendre sa vie ?

Le salut,  plus précisément la partie de méditation appelée Mokusho (à prononcer Mocousso),  n'est pas qu'une politesse. C'est un moment où l'on rentre dans le Kendo.

Il y a autant de façons de saluer que de dojo. Je vais vous détailler les étapes relatives au salut que l'on rencontre le plus souvent :

Étape 1: le positionnement

 

Tous les pratiquants sont alignés par grade et ancienneté de droite à gauche.  Le pratiquant le plus à droite est le Sempaï, le kenshi le plus gradé est le plus ancien du groupe. C'est lui qui pilote le salut. Tout le monde s'aligne sur lui.

Etape 2 : le seiza

 

Une fois les kenshis bien alignés, le Sempaï donne l'ordre de s'agenouiller en disant "seiza". La descente en seiza est codifiée, il ne faut pas faire n'importe comment.

Avancez légèrement la jambe droite, posez le genou gauche au sol, puis le genou droit. Pendant que vous vous mettez assis sur vos talons, il faut poser le shinaï au sol sans faire de bruit. Le plus facile, c'est de poser dans un premier temps la pointe, puis la Tsuba en prenant soin de l'aligner sur votre genou gauche.  Attention ! Le shinaï ne doit pas cogner par terre pendant la déscente.

Etape 3 : Mokusho

 

Le Sempaï dans l'ordre "Mokusho". C'est le moment le plus difficile du Zarei. Il y a deux parties dans le Mokusho :

  • la partie physique: le dos bien droit, le menton rentré et les yeux doivent être presque fermés, orientés vers le sol trois mètres devant vous. La main gauche doit être dans la main droite et les pouces doivent à peine se toucher.
  • La partie mentale : il faut profiter de ce moment pour vider son esprit. Il y a plusieurs approches : certains Senseï disent qu'il faut se remémorer le cours précédent, d'autres avancent qu'il faut prendre de grandes inspirations pour chasser les mauvaises idées, et d'autres encore affirment qu'il ne faut penser à rien. Personnellement, j'opte pour la dernière solution : bien que plus difficile, elle fait un bien fou quand on arrive à faire le vide.

Pour finir ce moment de bien-être, le Sempaï dit "Mokusho yame". Ouvrez à nouveau les yeux et posez les mains sur vos genoux.

Étape 4 : le salut au Senseï

 

Voilà, vos idées sont claires, vous allez pouvoir saluer le Senseï. Quand le Sempaï donne l'ordre "Senseï ni rei" (saluer le Senseï), posez la main à plat au sol devant votre genou gauche et faites de même pour la main droite. Vous devez former un triangle avec vos pouces et vos index. 

Inclinez-vous vers l'avant sans décoller vos fesses des pieds. Le nez doit arriver au-dessus du triangle.  Puis, relevez votre buste sans décoller les mains du sol. Pour remettre vos mains sur les genoux, c'est l'inverse : d'abord la main droite, suivie de la gauche.

 

Étape 5 : le salut entre les pratiquants

 

C'est exactement la même chose, sauf que l'ordre donné par le Sempaï est "Otagai ni rei" et qu'il faut s'incliner un peu moins. Ce salut indique un respect envers vos camarades de combat.

Le salut est fait, l'entraînement peu commencer.  Soit vous devrez vous relever pour faire quelque exercice sans le men (casque), soit il vous faudra mettre votre men sous l'ordre de Sempaï.  La façon de mettre son armure sera vue dans un autre article.

Le salut de fin de cours est exactement pareil.

Article provenant di site " Kendo Passion" traitant du salut au Kendo


Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Sampaï49 dit :
    19/10/2011 à 12h 12min

    Le salut a exactement la même signification, le même déroulement et le même but en Aïkido, bien que le salut semble moins "codifié" dans note discipline (encore que cela dépende des écoles et des enseignants!) Merci encore de nous avoir autorisé à reproduire votre article sur le salut.

  • Kendo Passion dit :
    10/10/2011 à 12h 12min

    Bonjour Je suis plutot content que vous relayez un article de mon blog www.kendo-passion.com. L'aikido étant souvent à part des autres sport de combat. Le salut a-t-il d'autre signification pour vous ?




  • Créer un site
    Créer un site