Le robot samouraï n’est toujours qu’une machine 24/6/15


 

QUAND UN ROBOT DÉFIE UN MAÎTRE D'ARMES JAPONAIS

08 JUIN 2015

Dans le cadre de son Bushido Project, la firme japonaise Yaskawa spécialisée entre autre dans la robotique a mis en scène un défi assez inattendu. D'un côté, Isao Machii, maître d'armes Japonais vénéré pour son adresse chirurgicale katana en main. De l'autre, le Motoman MH24, produit phare de la marque. Ces deux compétiteurs d'un jour s'affrontent dans une épreuve de précision consistant à trancher des fruits d'une manière bien définie.

Pour ce faire, le robot calque minutieusement grâce à des capteurs chaque mouvement de son adversaire pour les exécuter par la suite. La technologie robotique du Motoman MH24 est si précise q'à la fin, il finit même par faire armes égales avec le quintuple recordman du monde de la discipline... SOURCE gqmagazine.fr



Robot industriel vs Maître de l'épée par BuzzVid 


Le robot samouraï n’est toujours qu’une machine, par Pascal

SOURCE pauljorion.com

 

Billet invité. À propos de la vidéo « Bushido Project« . Ouvert aux commentaires.

Comment interpréter la fin de cette vidéo sinon qu’en reconnaissant une certaine supériorité du robot sur le samouraï ?

Pourtant, le titre « Bushido Project » est la pure illustration de l’exploitation marketing de certains mots totalement détournés de leur sens réel et utilisés à contresens.

Qu’est-ce que le Bushido ?

Do en japonais signifie la Voie, le cheminement d’un individu vers son accomplissement au sens bouddhique du terme. De plus, le Bushido se définit comme le code des principes moraux que les samouraîs japonais étaient tenus d’observer. Même si la Voie du samouraî était de ne plus avoir peur de la mort, on voit à quel point cette quête profondément humaine qu’est le Bushido ne peut en aucun cas être associée à un robot qui n’est autre qu’une superbe marionnette moderne.

La Voie se conçoit comme une élévation de l’individu au delà de sa simple condition animale. Elle est le fruit d’une culture millénaire et d’une quête spirituelle. Cette vidéo s’achevant sur un homme en sueur conscient de sa force et de ses limites montre en réalité la supériorité de l’humain conscient de sa finitude. Le sabre au Japon est le symbole de la vie mais dans la pince de ce robot, il redevient un simple ustensile de cuisine.

Quand on prend conscience de la vraie valeur des mots et qu’on ne se laisse pas berner par l’illusion et le mensonge marketing, alors le robot redevient machine, puissant par la force mécanique, impuissant face à la vie.
SOURCE pauljorion.com

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

GEISHA & MAIKO

  source : click japan.org La signification du terme « geisha »(??) renvoie à une « personne exerçant les arts ». Leur origine remonte au  XVIIème siècle au moins. Leur fonction n’a d’autre objectif que celui de servir et divertir une clientèle aisée par la conversation, les arts et le jeu. Il est donc établi qu’une « Geisha » ne se livre pas à la prostitution. On estime au jour d'aujourd'hui l...

Lire cet article

Japon : 2000 ans d'histoire japonaise

...

Lire cet article

La fabrication du katana

SOURCE samurai-sword-shop.fr Comment est-ce que l’on fabrique un Katana ? November 27, 2011 By admin Leave a Comment   Introduction à la forge d’un Katana Le Katana est un symbole de perfection, et ce n’est pas pour rien, car forger un Katana n’est pas une chose simple. Le Katana est le fruit de centaines d’années de recherches de développement, et d’innovation dans le domaine de la fabrication artisanale de sabre japonais, cet objet réunit le fruit des efforts de milliers de grands forgerons au travers des...

Lire cet article

La Chine selon Confucius [Documentaire]

...

Lire cet article

Reportage "Les Samouraïs"

Reportage "Les Samouraïs" diffusé en janvier 2017 sur ARTE   Les techniques de combat et le code d'honneur des samouraïs ont inspiré la littérature et le cinéma. Ce documentaire-fiction révèle la réalité occultée par le mythe. Masa est un jeune paysan recruté de force comme fantassin par Araki, un vieux maître samouraï ruiné. Ce dernier l’initie à l’art du combat avant de l'emmener prendre part au conflit qui, en 1584, oppose les deux plus puissants...

Lire cet article

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Créer un site
Créer un site