L'Aïkido peut être pratiqué à tout  âge (14 ans minimum pour notre club), quel que soit sa condition physique.

L’Aïkido est un art martial créé par Morihei Ueshiba en forme de self-défense avec des techniques qui visent à préserver l’intégrité des partenaires. C’est le principe de non-violence qui prédomine.

Les rôles de UKE (celui qui attaque) et de TORI (qui est attaqué et applique la technique) sont indissociables. Ce mode de travail spécifique est basé sur le développement de l’échange plutôt que sur la compétition.

L’aïkidoka (celui qui pratique l’Aïkido) apprend à utiliser la force et l’énergie de Uke. Il s’agit de canaliser le partenaire et non de le détruire.

Toutes les techniques d’Aïkido s’inscrivent dans une série de mouvements circulaires destinés à ne pas donner de point d'appui au partenaire.



Les techniques d’Aïkido, qui sont basées sur des principes de placement et d'esquive, mais aussi sur l’utilisation de la force de l’adversaire, et de son déséquilibre, ne nécessitent pas d’aptitudes physiques particulières. L'Aïkido privilégie la technique à la force physique (une utilisation systématique de la force physique peut d'ailleurs devenir un handicap à la progression technique).

Ces pourquoi l'Aïkido convient autant aux femmes qu'aux hommes. C'est aussi pourquoi nombre de pratiquants débutent tard (plus de 40 ans) pour atteindre des niveaux forts honorables.

Donc n'importe qui peut pratiquer l'Aïkido, même après une longue absence d'entrainement physique (sous condition de l'obtention d'un certificat médical avant le début de la pratique).

L'Aïkido n'est pas un art martial dangereux, il est même très bénéfique pour la santé, à condition d'être dirigé par un professeur compétent, qui se forme régulièrement dans les nombreux stages.

Pour ceux qui viendraient dans le but unique d'acquérir des techniques de self-défense, l'Aïkido pourrait les dérouter. Même si les techniques d'Aïkido sont d'une redoutable efficacité (quand elles sont "maîtrisées"), l'Aïkido reste un art martial traditionnel, avec une pédagogie et un mode de transmission particulier. Pas de compétitions en Aïkido (trop dangereux !), ni de combats, mais une répétition inlassable des gestes et une recherche permanente
du déséquilibre du partenaire, avec parfois des exercices qui développent plus particulièrement la mobilité, l'écoute, le contact...

La recherche de l'efficacité technique immédiate ne doit donc pas être la motivation première.




Site www.aikido.com


Pour nous contacter veuillez remplir le formulaire ci dessous







Notez cet article





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement