La calligraphie Japonaise

21/12/11

Article provenant du site Japan.calligraphy

La calligraphie Japonaise c’est un des Arts les plus  populaires du Japon. Les travaux calligraphiques sont non moins estimés que la peinture. Mais cet aspect de l'art plastique possède aussi un sens philosophique. La calligraphie est donc l'art des belles écritures. Le maître crée l'oeuvre artistique à l'aide d'un pinceau de bambou et d'encre de Chine sur du papier au riz. La calligraphie  permet de restaurer l'harmonie et la beauté. Dans les travaux calligraphiques s'incarne un des principes de base de l'esthétique japonaise, le vabi-sabi : 
(Wabi : solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie et Sabi : l'altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets. Le goût pour les choses vieillies, pour la salissure..;)

En calligraphie japonaise il n'y a rien de fortuit : chaque ligne et chaque point est important : le début, la direction, la forme et la fin des lignes, la balance entre les éléments, de même que l'espace vide signifie beaucoup. Les idéogrammes sont harmonieux, proportionnels, équilibrés.

La calligraphie pour la cérémonie de thé

Les idéogrammes du bonheur

La calligraphie Japonaise c’est non seulement la beauté mais aussi le sens qui est souvent plus complexe que symbole écrit par le pinceau. L'harmonie et l'élégance des lignes créent non seulement la jouissance esthétique, mais aussi reproduisent la sagesse millénaire. Chaque ligne est justifiée, chaque mouvement du pinceau du calligraphe crée quelque chose beau. Les habitants de l'Est du Japon croient par exemple que les idéogrammes sont sacrés , car, en effet,leur calligraphie est considérée comme "l’épître du Ciel", c'est pourquoi, selon les Japonais, le signe calligraphique porte en lui-même une charge symbolique et énergétique forte.

En examinant le travail calligraphique pensez au succès, à la lumière, aux êtres  aimées, à la joie, à l'oeuvre, à tout ce qui vous rend heureux, et le bonheur remplira votre vie. La calligraphie japonaise est une des pratiques du Zen, à l'instar  de la cérémonie de thé, l'ikebana, l'escrime japonaise en épées (kendo) et d'autres arts de combat (budo).

Les moyens traditionnels de la transmission des symboles calligraphiques sont laconiques et d'une simplicité toute orientale : ils sont écrits sur le papier blanc, qui personnifie et symbolise le vide, en philosophie Zen, et les  écrits sont en  noir sur fond blanc et expriment ainsi les notions de féminin et de masculin(Yin et Yang).

Il y a une voie de la calligraphie qui se nomme Shodo où le symbole Sho signifie la calligraphie et do signifie la voie. C'est une des nombreuses voies ( comme le la voie du combattant (busido), la voie des arts de combat (budo) (le karate-do, le judo, le kendo), la voie du thé (thé-do et d'autres voies))qui mene vers la compréhension du sens de la vie et les vérités éternelles.

La calligraphie fait partie  intégrante de la cérémonie de thé (tout comme elle fut étudiée également par les grand Maître du Budo). Les maîtres de la cérémonie de thé étudient la calligraphie au moins aussi longtemps et aussi soigneusement, qu'il étudient l'art du thé.
La calligraphie était étudiée par les aristocrates japonais et les samouraïs.



Article provenant du site Japan.calligraphy

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !



Créer un site
Créer un site