Histoire de l'aikido en France : Démonstration Senseï Nakozono à Marseille (Redi

25/8/16

Rediffusion des articles les plus populaires, durant les vacances 2016
(première parution 24:01:2011)




Mutsuro Nakazono naît le 20 décembre 1918 à Kagoshima dans une famille d'adeptes en médecine traditionnelle. Comme l'ensemble des enfants japonais de son époque il pratique les arts martiaux dès son enfance en débutant le Kendo à l'âge de six ans. Il pratique ensuite en parallèle le Judo à douze ans, puis le Karaté à dix-neuf.
C'est lors de la seconde guerre mondiale alors qu'il est basé en Mandchourie du Sud que Nakazono Mutsuro débute l'Aïkido. A son retour au Japon il pratiquera sous la direction de Ueshiba Moriheï et commencera à étudier le Kototama sous son impulsion.
A la fin des années cinquante Nakazono senseï quitte le Japon. Il devient instructeur de combat pour la police et les troupes parachutistes de l'armée sud-vietnamienne à qui il enseigne le Judo et l'Aïkido. Il part ensuite à Singapour où il ouvre un dojo en 1958 tout en essayant de se lancer sans succès dans le monde des affaires.

 

C'est en 1961 que maître Nakazono s'installe en France et devient le représentant de l'Aïkikaï à la suite de Tadashi Abe. Il y restera onze ans. Un des premiers lieux où il enseignera à la suite de Abe senseï sera la Légion Etrangère. Les années soixante verront ensuite l'arrivée successive en France des maîtres Noro et  avec qui il animera régulièrement des stages communs.

Nakazono senseï s'éteindra le 8 octobre 1994. Septième dan d'Aïkido, sixième dan de Judo, gradé dans plusieurs autres disciplines martiales, expert en Kototama et médecine traditionnelle.(source Budo no Nayami)
Intéressant de voir, grace à cette vidéo, l'évolution de l'Aïkido.

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégorie

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !



Créer un site
Créer un site